23/02/2010

Radars: le Grand Mensonge

Bonjour à tous,

Je vous conseille la lecture de "Radars: le Grand Mensonge" par Jean-Luc Nobleaux aux éditions Tatamis.

Dans son bouquin "Radars: Le Grand Mensonge", Jean-Luc Nobleaux égratigne les politiques qui, sous une tambouille indigeste d'amélioration de sécurité routière saupoudrée de justifications pseudo-environnementales, tentent de nous faire avaler l'arnaque du siècle avec notre consentement bienveillant. Adeptes du politiquement correct, passez votre chemin. Jean-Luc Nobleaux adopte un style direct, non dénué d'humour, pour nous présenter les dessous de la politique liberticide du "tout radar" et les risques pour notre futur.

Il peut être commandé sur le site de Tatamis pour 20 Euros port compris : http://www.tatamis.fr/sites/journalisme/article/article.php/id/111467

Arnaud Kempeners

 

Radars_

13:37 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

14/02/2010

Comment éviter de payer un PV pour excès de vitesse?

Bonjour,

Voici un mail que je viens de recevoir... de mon assureur auto, qui est apparemment aussi persuadé qu’il vaut mieux conduire intelligemment que lentement. Je ne vous en garanti pas le fonctionnement (je n’ai pas encore eu l’occasion de le tester...), à vous de voir si vous désirez suivre cette procédure.

Comment éviter de payer un PV pour excès de vitesse?

Vous en avez marre de toutes ces amendes, un inspecteur de police donne le conseil suivant :
Contester chaque PV que vous recevez. Si vous n'avez pas reçu de PV dernièrement, pas de panique, vous en recevrez un bientôt, dans notre pays 7 millions de PV sont distribués par an.


Que faire ?

Lorsque vous recevez un PV il vous est loisible de le contester via un officier de justice. L'adresse se trouve sur le PV. Faites une copie du PV et joignez une simple lettre, exemple :

A l'attention de l'officier de justice......

En annexe une copie d'un PV.

Je conteste la vitesse qui est mentionnée sur le PV et je doute de l'efficacité du radar. 

Je fais donc opposition à ce PV.

J'aimerais recevoir la photo de mon infraction, ainsi qu'une copie du certificat prouvant que le radar a été contrôlé le jour de mon infraction.

Sincèrement vôtre,

(Nom, adresse, date de naissance)


L'officier est alors obligé de prouver que le radar était bien exact, et doit vous envoyer copie du certificat. Si l'appareil n'a pas été vérifié le jour de votre infraction, le PV n'est pas valable. Mais plus important, si tout le monde proteste, le ministère ne pourra plus suivre, il leur sera impossible d'envoyer 7 millions d'attestations. N.B.: Lorsque vous contestez votre PV vous ne devez pas le payer. Cela vous sera d'ailleurs confirmé dans la lettre que l'officier vous enverra.

15:35 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (49) |  Facebook |

09/02/2010

Des bouchons dans le smog

Après avoir passé deux jours d'embouteillages infernaux, nous avons maintenant la preuve que limitations de vitesse inadaptées créent bien des files.

Nous demandons la suppression des limitations SMOG car elles sont non seulement inutiles, mais aussi mauvaises pour l'environnement, elles sont dangereuses et encadrées par un flou juridique total (où sont ces fameux panneaux?).

Je vous souhaite de ne pas vous être fait rackettés si vous aviez le malheur d'écouter un CD plutôt que la radio...

 

Lu dans la DH du 09/02/10 :

Des bouchons dans le smog

(09/02/2010)

La limitation de la vitesse sur les autoroutes a causé deux fois plus de bouchons que d’habitude

BRUXELLES Les limitations de vitesse pour cause de pollution, tout le monde a un avis dessus. Si lors des précédents pics de pollution, la mobilité n’avait pas souffert de la mesure que du contraire, force est de constater que cette fois, les navetteurs ont dû prendre leur mal en patience.

Nous avons noté qu’il y a eu 400 km de bouchons ce lundi matin sur les routes. C’est deux fois plus qu’un lundi normal. Les conditions climatiques étaient bonnes, il n’y a pas eu de gros accidents de circulation ou de chantiers sur les grands axes. La seule explication possible pour cette mobilité réduite, ce sont les limitations de vitesse, explique Touring qui ne décolère pas contre cette mesure. Tout le monde sait que durant les heures de pointe, la plupart des gens n’atteignent pas les 90 km/h sur les autoroutes. À ce moment, il ne faut donc pas introduire de limitation de vitesse supplémentaire.

Pour le club automobile, les embouteillages d’hier matin sont la preuve que cette mesure est inefficace. Les voitures prises dans les bouchons polluent plus. En outre, Une vitesse limitée à 50 km/h en Région bruxelloise entraîne une plus forte consommation de carburant que si les véhicules circulent à 70 km/h. Cette mesure n’agit qu’à court terme. Il y a un pic de pollution, on roule à 90 km/h pendant un jour ou deux et puis on attend le suivant.

Touring plaide davantage pour une meilleure gestion des feux de signalisation. Le fameux principe dit de la vague verte permettrait déjà, rien qu’à Bruxelles, de diminuer fortement les particules fines. Touring demande également des mesures à long terme pour éviter les pics de pollution et ce également auprès des industries et des entreprises.

En attendant, la mesure de limitation de la vitesse est prolongée ce mardi et la police continuera ses contrôles de vitesse assidûment.

 

18:07 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/10/2009

Radars: sept boîtiers prêts pour flasher

L'installation des boîtiers destinés aux radars numériques de la police routière est en cours. Sept, sur une vingtaine, seront bientôt opérationnels.  (source : www.actu24.be, 06-10-09)

 

Vous l'avez certainement remarqué : les services du SPW Mobilité s'activent, le long des autoroutes, à la mise en place des nouveaux boîtiers destinés à recevoir les radars numériques de la police fédérale. Ceux qui sont déjà installés, comme sur la E411 à Wavre ou la E42 à Fleurus, sont en phase de tests. D'autres, comme dans la descente de Beez à Champion, vont l'être rapidement.

Sept boîtiers doivent ainsi être opérationnels avant la fin octobre mais d'autres vont suivre dans la foulée. Au cours de cette première phase, c'est une vingtaine de boîtiers qui, pour la fin de l'année, immortaliseront les plaques des automobilistes au pied trop lourd. Le budget consacré à l'opération atteindra le million d'euros.

Quatre radars seulement

Attention, 20 boîtiers, cela ne signifie pas 20 radars. Car la police fédérale n'a commandé que quatre « cinémomètres », et devra donc faire « tourner » les appareils aux différents emplacements. Quatre autres radars doivent encore être commandés cette année pour être opérationnels en 2010. La suite dépendra des moyens alloués. On sait que le ministre Lutgen entend développer la répression de la vitesse. Toutes les « zones à risques » qui sont en cours d'identification, y compris sur les routes régionales ou communales, devraient, jure le ministre, être concernées et équipées.

À côté des nouveaux, un certain nombre d'anciens boîtiers (4 ou 5) « pourront encore servir pour les appareils argentiques », explique André Delmarcelle, responsable du département régional pour la sécurité.

Reste qu'une page se tourne, celle des bons vieux appareils photo argentiques, et des films qu'il fallait développer. Voilà la police à l'heure de la photo numérique, et même au-delà puisque des radars « tronçons » - qui calculent la vitesse moyenne des voitures comme c'est le cas dans le tunnel de Cointe - vont se multiplier. Des projets sont en cours pour l'autoroute A8. Un marché de radars numériques destinés aux voitures banalisées va également être passé.

« Pas du rendement »

Sur les autoroutes, les emplacements ont été sélectionnés avec en tête un critère principal : la sécurité, jurent tous les acteurs du dossier. « Ce qu'on ne cherche pas, c'est à faire du rendement mais bien des endroits dangereux. Notre but est de faire ralentir les gens », affirme le commissaire Henry, patron de la WPR (Weg Politie - Police de la Route). Pour preuve de cette volonté : « Il y aura des panneaux pour annoncer les radars, comme c'est le cas en France », dit-il.

Au vu des « états de service » du radar numérique déjà opérationnel sur les Hauts Sarts, à Liège - 15 000 procès-verbaux en six mois - le commissaire s'attend néanmoins à une sévère augmentation des constats d'infraction. De quoi faire rentrer de l'argent dans les caisses. Et sans doute submerger les parquets !

Tout centraliser, à terme

Le principal atout de ces nouveaux radars numériques, c'est qu'ils « flashent » 24h sur 24h. Les données sont directement transférées, par fibre optique, vers le centre Perex. C'est de là aussi que partent les procès-verbaux. Le traitement n'y est pas entièrement automatisé puisqu'il faut qu'un agent qualifié constate l'infraction et rédige le PV. « On n'en est pas encore à la version terminale mais ça deviendra de plus en plus automatisé », assure néanmoins le commissaire Henry.

Autre perspective : la centralisation par Perex des radars numériques installés sur les voiries communales par les polices locales. Une phase d'essai est en cours avec la zone de police de Sambreville, avant d'envisager, peut-être, des collaborations avec d'autres communes qui font l'acquisition d'un tel matériel. Restera encore à déterminer qui en supportera les coûts car, comme le souligne le commissaire, « c'est bien d'avoir un budget pour faire l'acquisition d'un radar, encore faut-il pouvoir le faire fonctionner. »

Où sont-ils?

Les 7 boîtiers opérationnels dès octobre sont situés à: Tilff (E25), Sart-Bernard, Loyers, Champion et Wavre (E411), Fleurus (E42) et Herstal (E25-E40).

14:47 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

04/04/2008

Le pas suivant dans la politique du contrôle est-elle la délation par des automobilistes à la police des comportements agressifs rencontrés sur la route?

art_52534

Deux articles lus dans la DH : 

Les poubelles radars débarquent (27/03/2008)

On en parlait depuis longtemps. La police fédérale vient de les acheter. Elles entreront en fonction dans un mois

BRUXELLES Alors qu'à l'Autoworld s'ouvre une exposition temporaire sur l'histoire de la police de la route qui a vu le jour il y a 75 ans, la police fédérale ne fait pas que regarder dans le rétroviseur. Que du contraire. Grâce au fonds des amendes, la police peut désormais s'offrir le tout dernier cri en matière d'équipement. Il est loin le temps des Peugeot 404 de la gendarmerie et de leur radar antédiluvien. L'année 2008 va marquer un véritable tournant. "Dans cette exposition, il y a le passé et le présent des véhicules et du matériel utilisés par la police de la route", indique le commissaire divisionnaire Paul Deblaere, patron de la police de la route, avant d'évoquer le futur. "Nous sommes en train de finaliser l'acquisition des conteneurs radars. D'ici à un mois, chaque unité devrait avoir reçu le sien." Cela signifie que les poubelles vont donc se mettre à flasher en Belgique. Cela faisait longtemps qu'on évoquait cette possibilité, notamment pour contrôler la vitesse dans des endroits inaccessibles ou trop dangereux pour les voitures. La police reçoit neuf radars de ce type, un par unité provinciale. Mais l'avenir du contrôle de vitesse, et c'est pour l'instant le cheval de bataille de Paul Deblaere, "c'est la digitalisation de nos radars" .

Un système à la française

La digitalisation, cela veut dire deux choses. Tout d'abord, les appareils photo argentiques équipant les appareils mobiles utilisés actuellement seront progressivement remplacés par des appareils numériques. Le gros avantage, c'est évidemment la plus grande capacité de prises de vues de ces appareils. Mais là où la Belgique va franchir un pas décisif dans le contrôle de la vitesse, c'est dans la digitalisation de la procédure. "En bonne collaboration avec les Régions, nous disposerons plus que certainement pour la fin de l'année de radars fixes qui fonctionneront sur le modèle français." Concrètement, cela signifie que l'intervention humaine est limitée à son strict minimum. Le radar contrôle la vitesse, prend la photo, envoie le signalement de l'infraction à une unité centrale qui traite le P.-V., le met sous pli et l'expédie directement au contrevenant en un temps record. Seul un policier sera nécessaire pour valider les P.-V.

"Avec ce système, on pourra multiplier les contrôles de véhicules par 10, voire plus, et les hommes pourront être utilisés à d'autres tâches."

M. Ka.

L'oeil de Provida vous surveille (27/03/2008)

En 2007, le système de la police fédérale a enregistré 5.766 heures de conduite agressive sur nos routes

BRUXELLES Le dépassement d'une ligne blanche. L'appel de phares inutile. L'oubli de la ceinture. Vous êtes sur la route mais n'apercevant guère de véhicules de police à l'horizon. Vous vous dites que ce n'est qu'une petite infraction et qu'heureusement personne ne vous a vu. Détrompez-vous, l'oeil de la caméra Provida peut être derrière vous. Cachée derrière le pare-brise d'un véhicule banalisé de la police de la route, cette caméra filme tous vos comportements dits de conduite agressive. Les policiers n'ont ensuite plus qu'à vous mettre face aux images. Dur, dur alors de contester. Utilisé par la police de la route depuis 2004, le système Provida est installé actuellement sur neuf véhicules banalisés, soit un par province. L'année dernière, ce sont ainsi 5.766 heures d'infractions en tout genre qui ont été filmées.

"La caméra est donc fixée sur le pare-brise. Nous avons un système de video recorder installé sur le tableau de bord. Il suffit d'appuyer sur un bouton pour que les images soient enregistrées. Nous ne conservons que celles qui comportent des infractions. Dès qu'un comportement de conduite agressive est ainsi constaté et filmé sur la route, nous demandons ensuite à l'automobiliste auteur de l'infraction de se mettre sur le côté. Nous le mettons ensuite face aux images. Un écran se trouve dans le véhicule banalisé équipé du système Provida. Nous faisons donc visionner les images à l'automobiliste visé qui peut alors difficilement contester les faits. À l'issue de la séquence, l'automobiliste à la conduite agressive se voit infliger une amende. Rares sont ceux qui contestent les faits une fois mis face aux images", commente le chef de la police de la route, le commissaire divisionnaire Paul Deblaere.

Certains sont cependant de très mauvaise foi et continuent à nier leur infraction même face aux images. La police fédérale peut alors transmettre ces séquences d'enregistrement aux tribunaux compétents qui pourront s'en servir comme preuve. "Nore souhait est qu'à terme, nos 45 véhicules banalisés soient équipés de ce système", poursuit le chef de la police de la route. Seul hic : Provida a un coût. Il faut compter 10.000 € l'installation par véhicule. "Ce système a montré ses preuves également aux États-Unis où les véhicules de police sont aussi équipés d'une caméra à l'arrière. Ce qui n'est pas le cas chez nous", conclut Paul Deblaere.

12:47 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

03/03/2008

Articles

Si vous désirez voir publier un article personnel (politique ou non, sur tous les sujets qui vous tiennent à coeur), n'hésitez pas à nous envoyer un message via mail ou via un commentaire, et nous nous ferions un plaisir de le mettre en ligne.

 Arnaud

12:41 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La guerre de la lenteur

Bonjour, 

Une nouvelle tendance voit le jour. Celle où les enfants (ou plutôt leurs parents) peuvent décider de la vitesse des voitures (la photo ci-dessous est prise en zone 50). Ce n'est pas un phénomène isolé. Je ne questionne pas la vitesse limite où est prise cette photo (connaissant l'endroit, 50 n'est pas si lent), mais cette nouvelle possibilité apparente pour chaque citoyen d'installer des panneaux de limitation de vitesse (ce panneau est là depuis longtemps déjà). Proposons donc à nos membre d'installer des panneaux 70 dans les zones où la vitesse est manifestement trop basse comme les zones 50 en pleine campagne, à découvert et sans habitation, où la police peut allègrement améliorer son score de retrait de permis par tête.

Arnaud

30a

12:32 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/01/2008

Ne vous abritez jamais derrière un radar en cas d'orage...

... il semble qu'ils aient une propension à attirer les foudres des victimes.

Radars foudre

Mais vu la masse d'argent que l'état nous vole chaque jour par leur intermédiaire, ils seront vite de retour. Au moins, le message reste.

12:27 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/12/2007

Les pompiers victimes des radars

On a encore dépassé un cran dans la connerie dans notre beau pays. On préfère maintenant laisser cramer des familles, tant que les pompiers respectent les limitations. La loi c'est la loi après tout, pourquoi réfléchir?

 

 

Les pompiers bruxellois de plus en plus flashés

 

 
Durant les huit premiers mois de l'année, les pompiers bruxellois ont eu à traiter 378 p-v dressés pour des véhicules d'intervention "flashés" en mission. En cause: une réglementation tatillonne et la prolifération des radars fixes dans la capitale.(avec Nicolas Gaspard de Nostalgie)

Les pompiers eux-mêmes hésitent de plus en plus à prendre le volant des véhicules d'intervention. Face à cette situation, la grogne monte au sein du corps opérationnel, et les syndicats commencent à s'impatienter, a affirmé jeudi le représentant du Syndicat Libre de la Fonction Publique (SLFP), Eric Labourdette. En cause, selon les pompiers: une réglementation tatillonne et la prolifération des radars fixes aux carrefours équipés de feux rouges, dans la capitale. D'après les hommes du feu, la situation ne peut que s'aggraver dans les mois à venir lorsque la Région bruxelloise aura installé les quelques dizaines de nouveaux boîtiers de radars fixes et la dizaine de radars supplémentaires qu'elle a commandés.

 A l'économat du Service de l'Incendie et de l'Aide Médicale d'Urgence (SIAMU), interrogé jeudi, on s'arrache les cheveux. On y souligne qu'il est souvent difficile d'identifier le conducteur du véhicule à qui il revient de payer le montant de l'amende, d'autant que les P.-V. ne sont parfois transmis que près d'un an après les faits. Qui plus est, a expliqué Eric Labourdette, les pompiers ont de moins en moins envie de prendre le volant. Concrètement, les procès-verbaux qui posent problème sont ceux relatifs au non respect des feux rouges.

Comme les policiers, les pompiers sont censés marquer l'arrêt au feu rouge, raison pour laquelle une tolérance de 30km/h est acceptée, lorsqu'ils sont flashés par les radars dirigés vers les carrefours équipés de feux. Au yeux des pompiers bruxellois, ce dispositif, appliqué indistinctement le jour et la nuit, est considéré comme tatillon, et même dangereux.

Lorsqu'un convoi est envoyé depuis la caserne située à deux pas de la Gare du nord à Zaventem pour un avion signalé en difficulté, il est amené à franchir une dizaine de carrefours équipés de boîtiers de radars automatiques. "Comme chaque seconde compte, le premier véhicule, celui de l'officier d'intervention, marque l'arrêt au carrefour pour sécuriser le passage du convoi, mais ceux qui le suivent ne le font pas sous peine de perdre du temps. Ils commettent donc souvent un excès de vitesse", a ainsi expliqué le représentant du SLFP.

D'après lui, le respect de la réglementation à la lettre peut également créer le danger. Lorsqu'un véhicule de pompiers marque l'arrêt, les automobilistes qui le croisent ont tendance à redémarrer. Selon Eric Labourdette, les pompiers sont déjà confrontés à des durées de délais d'intervention plus longs liés au choix d'aménagement des voiries tenant davantage compte de tous les usagers. Dans les situations d'urgence, cela donne parfois lieu à des réactions hostiles de la population. (Belga)

15:19 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/10/2007

Un club qui mérite tout notre soutien...

Un club comme on les aime, qui combat le harcèlement sur les routes françaises et n'accepte pas le fatalisme...

http://defensepermis.com/news.php

 

20:59 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

09/09/2007

Cartel Unie

Bonjour, nous avons le projet de nous unir en cartel au parti Unie (http://www.unie.be), qui milite pour l'unité de la Belgique, mais aussi, et surtout, est le seul parti actuellement qui soutient nos idées dans la lutte contre les radars. Cela permettrait de nous allier à une structure plus organisée et au programme plus complet, et donc de couvrir une plus grande partie de la Belgique. Le nom de NONAUXRADARS restera, mais les citoyens résidant dans les communes non couvertes par NONAUXRADARS pourraient nous soutenir via Unie. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques (par mail à arnaudkempeners@mail.be ou en commentaire). Arnaud

11:07 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

30/06/2007

Méthode radicale...

http://www.controleradar.org/photo-radar-detruit.html

01:09 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/06/2007

Sarkozy flashé au radar

Lui, il peut, car seul Lui a des responsabilités et un agenda tellement chargé qu'il est au-dessus des lois que nous tous devons respecter :

http://www.actulab.com/sarkozy-flashe-au-radar.php

Eux décident et ne respectent pas. Devrions nous respecter de ce que nous n'avons pas décidé? NON

 

André aussi aime les radars :

http://www.votrejournal.be/article/mag/recommande_coeur/3...

16:57 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/06/2007

Au boulot... en vélo

Salut, j'ai décidé hier de partir au boulot en vélo (40km x2 de traversée du Brabant Wallon quand même), histoire de tester la mobilité douce pour reprendre le nouveau vocabulaire politique et de montrer que nonauxradars n'est pas une bande d'extrémistes de la voiture. Histoire aussi de montrer qu'il y a moins polluant que la voiture "écologique" d'Isabelle. Et avec un casque non encore obligatoire, s'il-vous-plaît. Quel bonheur de pouvoir décider de ma propre sécurité sans subir les règlements de nos représentants, plus intelligents pour pouvoir penser à notre place, imposer ou interdire des choix qui doivent rester personnels. Résultat du test, même en vélo, je n'ai pas vu ces "fous du volant". L'insécurité ne venait pas des voitures, mais des pistes cyclables défoncées, pas du tout connectées, jouchées de branchages, parfois totalement impraticable à cause de jeunes noisettiers, trop heureux de pouvoir profiter de si peu d'entretien. Le pompon venait des rétrécisseurs de route et des bordures en milieu de chaussée qui empêchent le dépassement large et obligent les voitures à frôler les cyclistes. Cela nous ramène à notre tendance générale de rendre les routes plus dangereuses pour faire ralentir les voitures. Comme cela n'a (évidemment) pas d'effet positif sur le nombre d'accident, on rend les routes encore plus dangereuses pour faire encore plus ralentir les voitures. A ce rythme, Il y a un moment où on ne pourra plus ralentir encore. Après la croissance, la décroissance. Si on veut encourager la pratique du vélo, pourquoi s'attaquer au plus difficile d'abord, comme une piste cyclables rue de la Loi où 1000 voitures passent pour un seul cycliste téméraire qui a survécu à la piste cyclable du rond point Shuman, alors qu'il est si facile d'ajouter une piste cyclable sur des grand-routes de campagnes où il y a de la place à revendre. Peut-être que quand le réseau cycliste sera pensé globalement au lieu d'opérations coup de poing comme à la rue de la Loi, les gens auront le réflexe vélo. N'ayant pas de compteur sur le vélo, j'ai pu grâce aux panneaux informatifs "Vous roulez/U rijdt" apprendre que je roulais à 41km/h au lieu de 30. Ouf, le flashouillomatique n'a pu flashouiller que ma roue. Sinon, j'en étais quitte pour devoir rembourser trois fois la valeur de mon bon vieux vélo pour cet incroyable pied-de-nez à l'ordre établi. Arnaud

17:32 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/05/2007

Elections fédérales du 10 juin 2007

Salut,

 

Nous avons décidé de ne pas présenter nonauxradars aux fédérales du 10 juin 2007, le nombre de 5000 signatures pour le sénat étant insurmontable avec nos moyens. A la chambre, c'est le seuil d'éligibilité qui ne permet qu'aux grands partis d'avoir des représentants. Vu que le but est cette fois-ci d'avoir un élu, on fera donc probablement les prochaines provinciales, ou éventuellement 2009 en coalition avec un autre petit parti.

 

Quand aux élections, votez par défaut pour un grand parti le plus proche ou le moins loin de vos inspirations, votez blanc ou votez pour un petit parti (comme http://www.unie.be/ pour le Hainaut, qui supporte nos idées) pour montrer votre contestation, mais s'il-vous-plaît, évitez l'extrême droite. Il y a toujours moyen de montrer sa rage ou son ras-le-bol sans voter pour des obersturmers. Voici le lien vers les sites des partis pour faire votre choix de manière avisée : http://www.ulb.ac.be/soco/cevipol/elections2007/Listes/Li...

 

PS : Nos amis anversois vont avoir une alternative politique beauuuuuucoup plus intéressante que le VB et Filip SS Dewinter: http://www.nee-antwerpen.be/index-eng.htm. On tentera un rapprochement à la prochaine occasion...

 

A+

 

Arnaud

 

14:49 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/05/2007

Invalidation des listes en Hainaut - La revanche du pouvoir en place contre les petits partis

On peut lire sur www.rtbf.be "Hainaut : la moitié des petites listes invalidées. Huit petites listes invalidées dans le Hainaut, soit 8 sur 17. C'est la décision retentissante prise à Mons par le président de la circonscription électorale pour la Chambre, à moins de 4 semaines des élections législatives. La décision est encore provisoire, mais si elle se confirme, seuls les partis traditionnels, la liste rattachiste et l'extrême droite pourraient se présenter lors du scrutin…. Les listes Wallon - Parti Wallon, Vivant, CAP, DLC, Uni, Front National de Belgique et PTB + ont donc été provisoirement invalidées, provisoirement, car elles peuvent encore déposer un mémoire pour contester la décision d'ici jeudi. Soit 8 listes sur les 17 présentées et qui sont toutes rejetées pour la même raison. Les listes qui ne sont pas parrainées par au moins trois parlementaires, doivent recueillir au moins 500 signatures d'électeurs sur un document officiel. Selon le président de la circonscription du Hainaut, ce document devait être accompagné de la liste des candidats. Il estime en effet que les signataires soutiennent non pas un sigle ou un logo mais bien des candidats dont ils doivent connaître l'identité. Une version que les témoins des listes rejetées, contestent, car disent-ils, rien dans la loi n'oblige expressément à présenter la liste complète des candidats, ce que d'ailleurs plusieurs de ces petites listes sont bien incapables de faire à ce stade. Jusqu'ici, disent-elles, on n'avait jamais exigé une telle chose. Dans l’état actuel des choses en tout cas, l’invalidation de ces huit listes a aussi une autre conséquence : les listes d'extrême droite, FN et Force Nationale se retrouvent pratiquement seules à briguer les votes de protestations face aux grands partis traditionnels." Quel but le président de la circonscription du Hainaut recherche-t-il par cette mesure discriminatoire? A faire exploser le nombre de vote blancs dans sa circonscription? Est-ce une manière détournée d'essayer de favoriser l'extrême-droite? Veut-il tuer toute alternative politique? Est-ce de la bêtise? De l'excès de zèle de fonctionnaire obtus? Il ne doit en tout cas pas se représenter les heures passées à recueillir ces signatures, puis à les faire valider dans chaque administration communale, dont l'efficacité varie... Peut-être son respect augmenterait-il? Vu la clarté de la procédure de dépôt des listes, il est toujours loisible à Monsieur le Président Tout Puissant de rejeter arbitrairement des listes pour d'obscures raisons. Proposons-lui de se recycler dans la police routière, il pourra, comme ses nouveaux collègues, décharger son problème d'autorité sur les automobilistes. NONAUXRADARS soutient la frange démocratique des petits partis, pour leur démarche et leur motivation, même si les idées peuvent être différentes.

19:34 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/05/2007

Le vrai Sarkozy

Ou comment lever le voile du sécuritarisme français avant qu'il n'infecte la politique belge.

http://www.marianne2007.info/-Le-vrai-Sarkozy-en-acces-li...

17:13 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

02/05/2007

Cartographie des radars

La cartographie des radars est sur http://flits.bnet.be/. Mais aussi, tout en photos : http://radarpolice.skyblog.com/. Un peu de fun, entraînez-vous pour la révolution routière avec Shoot The Gatso http://www.foxytag.com/fr/liens.html, Camera Killer 1 http://www.web-jeux.be/jeux/997/camera_killer.html et Camera Killer 2 http://www.galaxyarcade.co.uk/games/ckiller2.php, en espérant que cela vous inspire...

07:29 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/04/2007

Le Pen opportuniste

Bonjour. Cela m'a désolé d'apprendre que le seul parti emboitant le pas de l'idée de suppression des radars et d'augmentations des limitations de vitesse pour les élections en France est le FN. Il s'agit là d'un opportunisme flagrant. L'idée sécuritaire des radars, la tolérance zéro et le contrôle agressif qui en découle s'appuient pourtant sur des idées particulièrement proches de l'extrême droite. La réflexion de Le Pen est simple. 70% des français rejettent les radars tandis que 100% des partis politiques traditionnels favorisent leur prolifération. NONAUXRADARS n'encourage évidemment pas ce vote extrême, la grippe est préférable à la peste. Quand les élus du CDH, ECOLO, PS et MR (dans l'ordre décroissant de la dureté de leur position face à la vitesse, nous attendons leurs commentaires) se rendront-ils compte qu'il est temps d'assouplir leur position avant que la clique nazi belge des FN, FNationale, FNB et VB ne sautent sur cette occasion? Lien : Le Pen se bat contre les radars : http://tf1.lci.fr/infos/elections-2007/0,,3423843,00-pen-...

17:54 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/03/2007

Contrôles de vitesse renforcés à Bruxelles

N'importe quelle excuse pour pouvoir tromper la populace et équilibrer le budget avec son consentement. Bientôt, ils nous trouveront l'excuse que la vitesse influence la disparition par éclatement sur le pare-brise du moustique gris tigré protégé. Par contre, les ordures continueront de joncher les rues des communes de la capitale et les égoûts ménagers continueront de se déverser dans ce qui étaient des rivières. On va enfin pouvoir respirer de l'air frais grâce aux nouvelles limitations. http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&subid=90&art_id=337610

14:05 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

14/03/2007

Un parti politique belge dit non aux radars

Moto Journal du 19 octobre 2006. Un parti politique belge dit non aux radars. L’explosion du nombre de radars a au moins un effet positif : elle crée des vocations politiques. C’est le cas d’Arnaud Kempeners, un jeune Belge qui vient de récolter 1 460 voix aux élections provinciales du district de Wavre (Wallonie), soit un score de 1,14%. Le nom de son parti ? Difficile de faire plus explicite : « Non aux radars ! ». Je n’ai jamais vraiment été impliqué en politique, explique Arnaud, et je savais que je n’allais pas être élu. J’ai créé ce parti (dont il est l’unique membre, ndlr) en une semaine, en réponse à l’évolution sécuritaire des partis traditionnels. J’imagine que beaucoup de Belges ne savaient pas pour qui voter et qu’ils se sont basés sur le nom de mon parti. Ils ont exprimé leur ras-le-bol des radars. D’ailleurs, sur mon blog, j’ai eu plus de visites après qu’avant les élections. Mais attention, « Non aux radars » n’est pas un parti gag. Les idées défendues par le citoyen Kempeners concernent aussi le contrôle des droits de la police, la défense de la vie privée, la libéralisation des drogues douces… Motivé par ce score honorable, ce Robin des bois d’outre-Quiévrain compte désormais étoffer son parti et se présenter aux prochaines élections fédérales de mai 2007. Rappelons qu’au mois de mai prochain, il y a aussi des élections en France. Alors, pour les émules tricolores d’Arnaud, voici une bonne source d’inspiration : http://nonauxradars.skynetblogs.be/. Pour jeter un œil aux résultats officiels des élections communales belges, visitez ce lien : http://elections.belbone.be/rw/fr/province_wallonia/home.html

16:27 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

13/03/2007

Article du Nouvel Observateur

Des radars à l'origine d'accidents sur l'A12. Deux radars automatiques sur l'autoroute A12, dans les Yvelines, sont à l'origine "d'une augmentation des accidents matériels sur ce tronçon", a-t-on appris vendredi 15 juillet auprès de la préfecture. Celle-ci a ainsi confirmé une information du Parisien. Dans son édition de vendredi, celui-ci écrit que "trente-trois accidents avaient été recensés, sur l'A12, avant le 1er novembre 2003, date de l'implantation des radars dans le sens province Paris entre Montigny-le-Bretonneux et Rocquencourt". Selon le quotidien, "après l'installation des radars, soixante-sept accidents ont été enregistrés au même endroit". La préfecture des Yvelines a indiqué qu'elle souhaitait maintenant mener "une étude plus poussée" à la rentrée sur ces constatations. Freinage de dernier moment. "L'étude des bandes vidéo montre clairement l'influence des radars sur la conduite des automobilistes... Surpris par les radars, les conducteurs freinent au dernier moment ou se déportent brusquement sur la voie de droite. Ceux qui arrivent derrière ne peuvent éviter la collision", assure de son côté le Parisien. Le même phénomène, ajoute le journal, aurait été relevé sur l'A14, à la sortie du tunnel de La Défense où le nombre d'accidents est passé de quatorze à dix-huit depuis l'installation d'un radar, en direction de Paris.

11:14 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

11/03/2007

Mise au point

Bonjour, J'ai participé ce matin (Dimanche 11/03) à l'émission Mise Au Point. Elle est rediffusée sur la Une cette nuit à 1h05 et demain matin à 9h05. J'ai eu l'honneur de plaider (assez rapidement il est vrai...) notre cause contre les radars et pour une augmentation des limites de vitesse. A entendre certains commentaires, du style "les jumelles comme en France, c'est génial, on en veux aussi", on est pas sortis de l'auberge... Arnaud http://old.rtbf.be/rtbf_2000/bin/view_something.cgi?id=01...

15:32 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

27/01/2007

Fédérales 10 Juin 2007

Salut, Si vous voulez nous rejoindre pour les élections fédérales de juin 2007 (support pour les signatures, réalisation du programme, support marketing, présentation sur les listes,...), envoyez-moi un mail sur arnaudkempeners@mail.be Arnaud

01:04 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/12/2006

Voeux 2007

Meilleurs voeux 2007! J'espère que le nôtre s'exaucera, même si c'est mal parti au vu du nombre d'installations de mouchards depuis octobre... Pas plus tard qu'hier, une VW Passat stroboscope était stationnée en berme centrale sur la E40, peu avant la sortie Liège-centre, à la sortie d’un tournant (!), installée là par un de ces représentants de l’ordre kamikazes qui ferait mieux de faire ses courses de noël comme tout le monde. A sa vue, un pickup qui ne dépassait par ailleurs pas la vitesse limite, a freiné tellement brusquement qu’il a presqu’envoyé une autre voiture dans le décor. Je me demande comment les politiques traditionnels commenteront l’accident qui finira par arriver comme conséquence de ces manoeuvres imbéciles. Encore un accident qui sera tu et attribué à la vitesse… Arnaud

16:34 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/12/2006

Bordel routier quotidien

http://bordel-routier-quotidien.skynetblogs.be/ Arnaud

19:06 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/11/2006

Pétition contre les radars

Tous les moyens sont bons ! http://www.gopetition.com/online/7347.html Arnaud

11:32 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (24) |  Facebook |

21/11/2006

Contrôles en Brabant Wallon

Adieu alcool, adieu vitesse, mais vive la fumette apparemment : http://www.cvital.net/Controles/controles.asp Arnaud

00:18 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/11/2006

Nouveaux radars à Bruxelles

L'infection se confirme : 27 nouveaux radars automatiques flasheront à Bruxelles à partir du 1er mars 2007 : http://www.egsr.irisnet.be/site/liens_internes/flitscamer... Arnaud

23:46 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/11/2006

Nouveau type de radar

Bien planqué, ce nouveau type de radar. Restons éternels optimistes : ils sont moins dangereux que les demi-tours de la police sur l'autoroute pour flasher de la berne centrale. La sécurité a vraiment bon dos... Arnaud Radars 1Radars 2

09:00 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |