15/03/2007

Contrôles de vitesse renforcés à Bruxelles

N'importe quelle excuse pour pouvoir tromper la populace et équilibrer le budget avec son consentement. Bientôt, ils nous trouveront l'excuse que la vitesse influence la disparition par éclatement sur le pare-brise du moustique gris tigré protégé. Par contre, les ordures continueront de joncher les rues des communes de la capitale et les égoûts ménagers continueront de se déverser dans ce qui étaient des rivières. On va enfin pouvoir respirer de l'air frais grâce aux nouvelles limitations. http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&subid=90&art_id=337610

14:05 Écrit par zedocc dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Au moins y'aura moins de gosse pour crever sous les roues de types qui considèrent que la route est à eux et pas aux autres. C'est déjà ça de pris.

Écrit par : Marre des chauffars | 20/03/2007

Toujours les mêmes clichés entendus mille fois pour justifier l'injustifiable. On pourrait rouler plus vite à beaucoup d'endroits sans que pour autant le danger augmente. La sécurité, c'est "bien rouler" et non "rouler lentement". Bien rouler, cela demande réflexion et flexibilité (selon les conditions climatiques, la voiture, la circulation,...) dans le comportement routier. C'est précisément cette flexibilité qui est mise en péril par la répression agressive.

Écrit par : Arnaud | 21/03/2007

L'injustifiable c'est que la route tu des milliers de personnes chaque année en Europe. Sans raisons autres que la connerie de certains conducteurs qui pensent que les limitations de vitesse, c'est fait pour les autres. Le reste n'est que littérature.

Écrit par : Marre des chauffards | 21/03/2007

Il y a plein d'autres causes aux accidents. Quand le soir tombe, je croise pas mal de voitures roulant sans phares (quand c'est un groupe de voitures, il s'agit souvent du premier conducteur, le plus lent, qui se permet de pester quand on le dépasse). Ce n'est pas un danger et une source d'accidents cela peut-être? La raison est que la vitesse ne coûte pas cher à contrôler et rapporte gros. Ce n'est pas à coup d'amendes qu'on éduque, le bâton n'engendre que l'agressivité.

Écrit par : Arnaud | 22/03/2007

Marre du nivellement par le bas Un chauffard est quelqu'un qui ne maitrise pas son véhicule. La vitesse à laquelle il roule dépend de beaucoup de facteurs qui changent souvent. Ce n'est donc pas en appliquant la vitesse probablement adaptée au plus mauvais conducteur, par les plus mauvaises conditions climatiques que l'on raisonne intelligement; mais c'est le raisonnement de ceux qui gouvernenet avec des statisqtiques établies par des gendarmes qui cochent la case vitesse excessive dans les rapports d'accidents !!! Si c'est parfois vrai, il manque toujours la case 'inattention' .... ou incompétence, car dans les pays dit développés, on veut simplement que tout le monde conduise même ceux qui n'en sont pas capables. Alors on aligne les règles sur ceux là. Et la France trouve génial d'avoir un TGV qui roule à 560 à l'heure, mais sur route 150 c'est un crime !!! Alors que le TGV met plusieurs km pour s'arreter! mais tous les grévistes ne la SNCF ne conduisent pas les TGV.
En europe, soyons unis et continuons le combat contre le lavage de cerveau et l'arbitraire techno-médiatique. Un français qui admire votre combat.

Écrit par : dorange | 30/03/2007

C'est vrai que les limitations actuelles sont parfaites pour un unijambiste roulant sur route enneigée avec une R5 de 1978 à pneus lisses

Écrit par : Cyril | 05/04/2007

Les commentaires sont fermés.